"Nous faisons des photos pour essayer de comprendre la signification de nos vies "                         RALPH   HATTERSLEY

l'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE DU MOIS est.............HISTORIQUE

CHAMBRE EN NOYER DE NICEPHORE NIEPCE (1825)

 

Petite chambre miniature datant d'avant 1825 et utilisée par Nicéphore NIEPCE en même temps que bien d'autres chambres plus imposantes. Il s'agit ici d'un petit modèle de 105x71x77 5 ( donc totalement reproduit dans ses dimensions d'origine ) en noyer équipé d'un objectif doublet de 46 mm de focale en montage doublet signé Vincent Chevalier.

 

L'objectif est celui qui se situe entre l'objectif « du contrat » développé par LM. DAGUERRE en 1829 et celui utilisé par N. NIEPCE et signalé par Claude NIEPCE lors d'une correspondance datée 1816 ).

 

Ces performances correspondent en tous points à l'équipement de la fameuse chambre dîte « de la découverte » qui a permis la première photographie au monde : « Vue du Gras ».

 

Le boîtier en noyer est d'un montage très simple. A l'intérieur un chariot mobile supportant la plaque – de format 46 x 39 mm - en dépoli est réglable grâce à une vis sans fin dont on aperçoit la molette dorée de réglage à l'arrière. Le dos est percée d'un trou pour vérifier la mise au point. Nous avons pris la liberté de mettre un cache n'ayant aucune trace de quelque mécanique de cache.

 

On peut remarquer sur la charnière droite (appareil de face) la signature gravée de NICEPHORE NIEPCE.

 

Cette petite chambre faisait partie du déménagement de l'atelier de NIEPCE réalisé par son fils ISIDORE après sa mort. Elle fût retrouvée en 1851 par JULES CHEVRIER dans le village de Lux.

 

Il faut noter qu'à l'occasion de sa vente aux enchères ( 75 000 € ) la polémique sur l'origine de la chambre a enflé sans toutefois remettre en cause la vente.

 

 

 

JC RONGIER / 02 2017

Informations extraites et compilées à partir de l'article que l'on peut lire en suivant ce lien :

http://auction-team.de/new_highlights/2007_10/ph/121.html

la traduction Française est dans la seconde partie de l'article.

 

Quand on n'a pas remporté les enchères on fait une réplique

avec un peu de bric et beaucoup de broc ....

On arrive à ça !

il faut  noter qu'il est regrettable que les retraités abandonnent les mots fléchés pour l'histoire de la photographie qui  intéresse personne ou si peu de monde.